Adeo chasse les talents de la Finance

Samia Ouledcheikh
Image
Aden finance

Le groupe nordiste lance un programme à destination des jeunes diplômés. Objectif : capter les talents de la Finance. Yann Dubouthoumieu, Leader Finance Adeo, nous en dit plus sur ce programme, dont la première promotion démarre en janvier 2024.

Partager sur

L’idée du programme est née lors d’un séminaire avec l’ensemble des directions financières, où, parmi les sujets évoqués, est clairement apparue la nécessité de capter des talents. « C’est parti d’un constat, que nous manquons de compétences et talents dans la filière Finance/performance, démarre Yann Dubouthoumieu, leader Finance Adeo. Nous avons recruté à l’extérieur, et devoir embaucher un CFO (Chief Financial Officer) en dehors de l’interne nous interpelle… Or, nous sommes convaincus que le retail a aujourd’hui des parcours hyper intéressants à offrir, notamment du fait de la digitalisation ». En effet, le métier a énormément changé : « Les services se sont multipliés, le secteur intègre de nouveaux enjeux autour de l’économie circulaire ou du commerce collaboratif, recrute des partenaires pose, travaille sur les projets de rénovation énergétique, etc. », cite le leader Finance, qui rappelle au passage qu’Adeo est devenue une entreprise très technologique, avec 4000 personnes qui travaillent dans le digital, développent des applis, etc… « Adeo a clairement une proposition à faire à des sortants des grandes écoles ! ». Ce marché complexifié a remis en question le modèle historique- avec un parcours opérationnel, une arrivée d’abord en magasin, etc- « Nous cherchons des profils et des compétences différents d’il y a 20 ans, observe le dirigeant. Avec ce Graduate, nous visons des candidats qui cherchent des challenges ».

Image
Yann Dubouthoumieu

Un accélérateur de carrière

Le programme de 24 mois comporte 4 rotations, pour découvrir une diversité de métiers autour de la finance. « L’embauché effectue 4 missions de 6 mois : une au siège Adeo, une à l’international dans une filiale (pas forcément Leroy Merlin), une à Leroy Merlin France et une dernière dans une autre entreprise, probablement française, mais pas forcément à Lille », développe Yann Dubouthoumieu. Entre chaque mission, les participants auront une semaine de co-développement. Du coaching, des séminaires, des formations permettront d’entretenir le sentiment d’appartenance et l’’esprit de promo. Les participants seront aussi accompagnés par un mentor. « Le but à l’issue de ces 24 mois est de proposer un poste à impact, et au-delà de ces 2 années, un accompagnement personnel, souligne le Leader Finance. Ces jeunes sont embauchés en CDI, nous leur faisons découvrir 4 métiers de la finance. A l’issue de ces 2 ans, ils occupent un job plus important… Ce programme est une découverte en accéléré ».

Déjà plus d’une centaine de candidatures

Le programme s’adresse aux tout juste diplômés ou aux salariés en tout début d’activité. « Notre but est d’être attractif pour des jeunes en début de carrière, qui sortent de grandes écoles, de commerce, d’ingénieurs ou autre ». Il s’agit aussi de sortir du cadre lillois et attirer des candidats d’autres régions ou pays. « Ce sera la première promotion, mais l’idée est d’en faire un programme international, de demander à nos équipes dans les filiales de faire remonter des profils, observe celui qui a lui-même passé 12 ans dans la péninsule ibérique. 

La date butoir des candidatures était fixée au 15 octobre pour un démarrage en janvier 2024. « Nous avons déjà reçu plus d’une centaine de candidatures", confie Yann Dubouthoumieu. Les tests et les entretiens permettront de sélectionner autour de 6 à 10 personnes, aux profils à fort potentiel et mobiles à l’international. Le principe de ce programme est bien entendu duplicable. « Nous avons partagé l’idée avec d’autres entreprises de l’AFM, confie Yann Dubouthoumieu. Le but est d’en faire un succès, si c’est le cas, ça pourrait toucher d’autres métiers ».

Samia Ouledcheikh
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire