Brico Dépôt : un 2ème magasin compact, une 5ème MDD... et le thermostat gratuit

Stéphane Vigliandi
Image
brico dépôt

Le discounter du bricolage connait un automne en fanfare avec l'annonce d'un nouveau magasin compact type Cahors, une  nouvelle MDD en quincaillerie et  le parrainage de l'opération "thermostat gratuit " de Voltalis et RTE... avec s'il vous plait , les félicitations de la ministre Agnès Pannier-Runnacher !

 

Partager sur

 

Tu as voulu voir Vierzon, et tu verras Vierzon   ! ...  C'est donc parti : le fameux concept compact testé actuellement dans le Lot, à Cahors et qui vise pros et "parts'" aura bientôt une duplication dans le Cher.  Rappelons que ce magasin  propose  moins de 1000 m2  ouverts au public mais  aussi une  cour matériaux de 2 750 m2  et un stock avec comptoir de retrait de  1 400 m2. La surface de vente  inférieure à 1000 m2  permet à ce magasin de passer sous les radars des CDAC. Laurent Vittoz, DG de Brico Dépôt nous a confié que le test était positif avec des réglages en cours. Vue la facilité administrative d'autres ouvertures devraient suivre.

 

Image
brico dépôt cahors
Image
volatils

Thermostat : coup d'éclat pour un partenariat

L'actualité c'est aussi le thermostat dont le déploiement est voulu par le gouvernement. "Pour permettre à ses clients de maîtriser au plus près leurs consommations d’énergie, Brico Dépôt s’est associé Voltalis, leader français du pilotage intelligent de la consommation électrique." , explique l'enseigne. 

Concrêtement  Brico Dépôt  ne fait que relayer cette opération sur son site, auprès de ses clients et bientôt en magasin l'offre Voltalis qui propose d’installer gratuitement au travers de son réseau de techniciens agrées son thermostat connecté pilotable pour réguler sa consommation d’électricité. Ce dispositif permettrait d’atteindre jusqu’à 15% d’économies d’énergie par an et de diminuer jusqu’à 70% ses émissions de CO2.  Tous les Français, propriétaires comme locataires, particuliers et professionnels sont éligibles au dispositif Voltalis, pour peu qu’ils soient chauffés à l’aide d’au moins deux radiateurs électriques. In fine, cette opération réalisée en partenariat avec RTE "vise à optimiser la consommation électrique pour réduire les tensions sur le réseau national, notamment lors des pics hivernaux" . Traduction : RTE pourra  gérer la consommation du réseau en coupant les radiateurs des Français à distance grâce à ce thermostat, des coupures quasi indétéctables par l'utilisateur. Commentaire d'Agnès Pannier-Runacher, Ministre de la Transition Ecologique : " le gouvernement poursuit son accompagnement avec la mise en place de nouvelles aides pour l’achat et l’installation de thermostats intelligents. Je salue la mobilisation et le soutien des entreprises, parmi elles les enseignes de bricolage qui, comme Brico Dépôt et Castorama, offrent produits et conseils à nos concitoyens ».  Il n'y a pas que Leroy Merlin  qui bénéficie des félicitations de membre du gouvernement. 

Par Pierre Dieuzeide

Image
vis vrac

Vrac et “anti-gaspi”

Ce mois d'octobre est aussi celui du lancement de Brenner, une cinquième "marque maison" ! Après sa marque d’éclairage et d’appareillage électrique Bodner, puis Évalux (peinture), Titan en outillage électroportatif et le lancement de Blooma (aménagement extérieur) début 2023, Brico Dépôt étend encore le périmètre de ses MDD. Cette fois-ci, Brenner cible plus particulièrement les professionnels du Bâtiment : peintres, carreleurs et tapissiers essentiellement. Actuellement, elle concentre 680 références en quincaillerie, outillage et consommables. Avec une politique d’offres “Premier prix” et “Prix en baisse” qui fait partie des fondamentaux de sa maison-mère Kingfisher.

Sur son site internet, Brico Dépôt met en avant la logique “anti-gaspi” de Brenner. À savoir : « des produits disponibles en fonction des besoins [des clients] à l’unité, en vrac ou en quantité chantier ». En quincaillerie, par exemple, les cartons dédiés au vrac sont éco-labellisés. 

Image
brenner peinture

Des MDD qui pèsent de plus en plus lourd...

Avec l'inflation les MDD ont le vent en poupe. En mai 2020, l’institut NielsenIQ constatait d’ailleurs une remontée en flèche des achats de MDD dans les enseignes de produits de grande consommation ; tant dans les rayons alimentaires que non alimentaires.

Au printemps dernier, le panéliste notait même que la part des MDD dans les achats des Français était au plus haut depuis huit ans. Mi-2023, elle a ainsi atteint 34,2 % sur l’ensemble des circuits de grande distribution (en valeur). C’est deux points de plus qu’il y a un an. 

Stéphane Vigliandi
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire