Image
v2
Image
v2

DIY, Pro & Garden 2024 : un marché mature, mais convivial

Samia Ouledcheikh
Image
courtrai

Nous étions au fameux salon du Brico et Jardin  de Courtrai. Beaucoup de pros, de distributeurs (du nord) étaient là pour se retrouver bien sûr, découvrir les nouveautés produits, mais aussi assister à des conférences sur la distribution. Peu d’originalité dans les mises en scène, mais la convivialité est bien de la partie. Petit tour de salon !

Partager sur

Comptoir de Picardie, Nathalie Caucheteux, directrice export, et Florian Bastien, commercial Nord et Belgique

 

« Nous avons créé des références pour répondre aux besoins spécifiques en Belgique » La société, qui a racheté il y a 7 ans Noyon & Thiebaut, est leader sur le marché de la plomberie. Ses produits sont présents chez Adeo via le Comptoir de Picardie et chez Kingfisher avec Noyon & Thiebaut. « La société est très bien implantée sur son marché domestique et a pris la décision de s’attaquer à l’export. Nous avons déjà plusieurs clients et je suis venue développer la partie GSB", explique Nathalie Caucheteux, directrice export. Nous sommes déjà présents chez Tout Faire et Groupamat ». 

« Nous étions venus il y a quatre ans. Cette fois, nous avons inversé notre démarche, confie Florian Bastien, commercial Nord et Belgique. Nous sommes allés d’abord en éclaireurs pour voir ce qui se vend dans le pays, pour proposer les bons produits, les bons diamètres, etc. Il existe des différences entre les réseaux français et belge. Par exemple, en France, il y a beaucoup de Placo, en Belgique beaucoup moins. Aussi, en France, la plomberie est en apparent, alors qu’elle est en encastré en Belgique. Nous avons donc développé des produits nouveaux. Nous avons créé des références pour répondre aux besoins spécifiques, et adapté aussi la communication en multilingue." 

« Le marché en lui-même est plus dur cette année, avec une tendance baissière. Depuis l’après Covid, ça fonctionne bien, mais depuis un an, ça diminue, du fait de l’inflation notamment. 2022 et 2023 ont été de belles années, mais l’année 2024 risque d’être en diminution. Cependant, cela suit des hausses de 6 à 7 points. Nous sommes sur du cuivre et du laiton, des matières dont les prix fluctuent, mais nous sommes revenus à des prix corrects. Les acheteurs connaissent la marque et sa qualité ».

« Nous venons avec notre nouveau concept de stand », Yves Verbeke, marketing director BSI, Bio Services International nv.sa,

 

 « Nous faisons beaucoup de salons. Ici, nous rencontrons beaucoup de Hollandais. Nous serons également aux JDC, au Spoga, ainsi qu’à Green Expo à Gand (B) fin septembre. Nous sommes ici tout le temps. D’ailleurs, nous avons aussi un stand sur Anido. « Nous venons de lancer ce concept de stand, très éco-responsable, présenté sur les JDC 2023, cela nous a apporté beaucoup de contacts. C’est la première fois que nous le présentons en Belgique. Nous sommes une cinquantaine d’employés, plus quelques agents. BSI est une PME très dynamique sur un secteur dominé par des grands groupes. Notre secteur est de plus en plus contrôlé. Nous avons toute une équipe qui suit la réglementation. Nous venons d’acquérir la société belge B-care, en 2023, sur le marché des professionnels de la piscine. Nous avons des gammes complémentaires. Beaucoup de dégâts des systèmes techniques des piscine sont causés par des rongeurs. BSI existe depuis 30 ans. En tant que BSI en Belgique, nous sommes leader du marché. Pour progresser, ce sera donc par l’expansion géographique. Notre marché principal est le Benelux, mais nous réalisons de plus en plus de business en France. Nous regardons à élargir le secteur géographique, par la France, l’Allemagne, l’est de l’Europe…

« Démarrée il y a trois ans, la gamme hydrothérapie fonctionne bien », Wenko

 

« La société mère est allemande. Nous travaillons depuis dix ans en France (dans le 95). Dans le réseau brico, nous sommes présents dans toutes les enseignes en France. Nous avons fêté notre 75e anniversaire. Nous travaillons 4 lignes de produits : le sanitaire, l’accessoire de salle de bains, l’accessoire de cuisine et le rangement. Le marché belge est atypique, les magasins indépendants sont nombreux et parfois même forts. Nous avons démarré la gamme hydrothérapie il y a trois ans. Nous sommes notamment présents chez Hubo. Nous proposons des produits basiques, mais aussi des solutions plus spécifiques. C’est une gamme qui fonctionne bien. Nous sommes rentrés chez Leroy Merlin et Castorama. Le système watersaving, notamment, marche bien : avec le prix de l’énergie qui augmente, il y a une forte demande sur ce type de produits ».

“Présent depuis 30 ans en Belgique », Felco, Brecht Haussens

 

La société suisse est venue présenter ses nouveautés en matière de sécateurs, gants. La société, dont c’est la deuxième participation à ce salon, est déjà présente dans les magasins Aveve ou Horta. La marque est présente en Belgique depuis 30 ans. « Alpen est une nouvelle marque, mais la lame est Felco »
Sur le stand, un atelier avec la possibilité d’essayer le nouveau sécateur.
 

« Le côté ' Home ' manque un peu au salon nouvelle version », Sophie Aurez, Senior sales manager BeneLux Victorinox,

 

« Nous venons à chaque édition depuis 2013. Ici, nous sommes exposant principalement pour le marché belge. Nous avons toutes sortes de profils de clients. Nous sommes ici parce qu’il y a beaucoup de quincailleries indépendantes. Nous sommes aussi présents chez des serruriers, des bijouteries, bagageries, etc. J’aimerais bien qu’il y ait un salon en Belgique qui regroupe tous ces secteurs. Avant, le salon s’appelait DIY « Home » & Garden. Le côté ménager manque un peu maintenant...Nous sommes présents au Trade Markt, sur la Grand place, à côté de l’Atomium, avec un stand à demeure, étage D (déco, cadeau, arts de la table) ».

 

« De plus en plus de pro dans les enseignes », Nicolas van Ydegem, account manager Wallonie/Bruxelles, Grand Duché de Luxembourg de Ciret (Storch-Ciret Group)

 

« Cela fait 17 fois que je fais ce salon. Nous prenons ce salon comme une vitrine. Par la force des choses, je connais du monde ici. Nous avons certains clients que nous ne voyons qu’ici. Nous essayons aussi d’avoir de nouveaux contacts, mais comme nous sommes déjà beaucoup présents, c’est plus compliqué. Nous sommes présents dans les négoces. Nous avons constaté que dans le brico, beaucoup de professionnels poussent la porte des enseignes et nous nous devons d’avoir un produit pour eux. C’est pour cette cible que nous avons sorti notre dernière gamme ».
 

"Nous avons l’ambition de continuer à nous développer sur l’export", Hélène Biotteau, assistante commerciale et Mathieu Delaunay, responsable Grands Comptes France et Belgique,société Dixneuf

 

Dixneuf est un fabricant français d’accessoires pour poëles et cheminées « Ici, nous confirmons notre présence en Belgique, où nous sommes implantés déjà depuis quelques années. Nous avons l’ambition de continuer à nous développer sur l’export, notamment en Belgique. Nous avions participé à ce salon avant le Covid et créé de bons partenariats, par exemple avec Maxeda et Mr Bricolage. Nous mettons en avant la protection murale, déjà lancée avec succès sur le marché français et qui répond à la triple contrainte de sécurité, gain de place et déco. Nous avons dans nos équipes notre propre designer, cela permet de se différencier et de suivre les dernières tendances déco pour nos accessoires design. Notre marché reste dynamique depuis la sortie du Covid et nous avons modernisé nos outils industriels en conséquence. « Nous serons aussi aux JDC 2024, car nous avons pour ambition de nous ouvrir au marché de la jardinerie. En effet, la jardinerie est déjà bien présente en décoration ; notamment, en fin d’année, et a aussi une carte à jouer sur notre segment ».

"Nous sommes venus ici pour chercher des partenaires distributeurs pour le marché belge", Diane Eeraerts, Key account manager, BeLux, Edding

 


« Nous avons une large gamme de marqueurs pour chaque surface. Nous montrons notamment les stylos pour écrire dans l’eau (avec une possibilité d’essayer grance à un support placé dans un aquarium, NdlR). Nous venons ici pour le DIY et Home solutions. Nous sommes venus ici pour chercher des partenaires distributeurs pour le marché belge. Ici, 80% des magasins sont des indépendants. Nous visons le brico, les quincailleries, les jardineries ou les magasins type Floralux. Nous avons placé sur le stand des exemples d’up-cycling de pots pour donner des idées d’utilisation de nos produits ».

Les keynotes by Captains of Diy&Pro retail ont offert d’entendre Patrick Vandenbogaerde, general Manager de Brico parler de la manière dont les nouvelles technologies transforment le DIY (en neerlandais…)
Ou d’assister à une discussion entre Erwan Van Osta (CEO Hubo) et quatre capitaines d’industrie (Soudal, Stanley-Black & Decker, Deli-Home et Giardino). 
 

Samia Ouledcheikh
Partager sur

Inscrivez-vous gratuitement à nos newsletters

S'inscrire